Programme

Programme Eval’zheimer

Le programme Eval’zheimer                 Logo les Trophées du Grand Age

Entre 2007 et 2009, le programme Eval’zheimer a fait l’objet d’une évaluation scientifique. Deux phases ont été nécessaires afin d’évaluer l’impact de ce programme sur la qualité de vie des résidents : une phase exploratoire de faisabilité sur trois sites et une phase d’évaluation utilisant une méthodologie rigoureuse (essai contrôlé et randomisé) sur huit sites volontaires.

Outre leur intérêt scientifique ayant fait l’objet de plusieurs publications dans des revues nationales et internationales*, les résultats encourageants de ces évaluations ont depuis été confirmés dans plus de 40 établissements qui ont choisi de recourir aux méthodes du centre de formation Eval’zheimer pour améliorer l’accompagnement de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Le Programme Eval’zheimer proposé résulte de cette expérience acquise depuis 10 ans. C’est un dispositif hybride (« blended ») qui conjugue des sessions de formation à distance (accès à une plateforme e-learning) et des sessions au sein d’une équipe en établissement (en « présentiel »). Il se divise en deux modules indépendants mais complémentaires :

  • Aménagements et environnement physique
  • Accompagnement et environnement social
Les sessions à distance visent l’apprentissage de connaissances fondamentales, l’évaluation de leur acquisition et de la mise en œuvre des mesures d’amélioration. Les séances en présentiel se déroulent en 3 journées complètes et 2 demi-journées, sur site, pour chacun des deux modules. Ces séances permettent aux équipes de mener une réflexion collective sur l’accompagnement des personnes dont elles s’occupent, et de mettre en œuvre des environnements et des pratiques plus adaptés aux troubles cognitifs. Chacun des modules peut être mené seul. Les deux modules peuvent être menés l’un à la suite de l’autre. Chacun vise à apprendre à définir et à mettre en œuvre un projet d’unité de vie en équipe, et à l’entretenir durablement. La mise en œuvre des mesures d’amélioration de l’environnement et des pratiques, constatée en fin de Programme, donne lieu à l’octroi du label Eval’zheimer.

 

*Références scientifiques :
– Charras, K., Eynard, C., Viatour, G. (2016). Use of Space and Human Rights: Planning Dementia Friendly Settings. Journal of Gerontological Social Work. 59(3), 181-204.
– Charras, K., Gzil, F. (2013). Judging a book by its cover: uniforms and quality of life in special care units for people with dementia. American Journal of Alzheimer’s Disease and Associated Disorders, 28(5), 450-458.
– Viatour, G., Charras, K., Demory, M., Frémontier, M. (2012). Etude de l’aspect dynamique des représentations sociales : exemple du Programme Eval’zheimer©. Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie, 19(184).
– Charras, K. (2011). Familiarity and domesticity: The Eval’zheimer® way of life. International Psychogeriatrics, 23(Suppl. 1), S216-S217.
– Charras, K., Eynard, C., Viatour, G., Frémontier, F. (2011). The Eval’zheimer® model: fitting care practices and environmental design to institutionalized people with dementia. Neurodegenerative Disease Management, 1(1), 29-35.
– Charras, K., Demory, M., Eynard, C., Viatour, G. (2011). Principes théoriques et modalités d’application pour l’aménagement des lieux de vie . Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie, 18(177), 205-210.
– Charras, K., Eynard, C., Menez, Y., Ngatcha-Ribert, L., Palermiti, F. (2010). Accompagnement de nuit en unité spécifique et qualité de vie. Neurologie-Psychiatrie-Gériatrie. 10(60), 264-269.
– Charras, K., Eynard, C., Menez, Y., Ngatcha-Ribert, L., Palermiti, F. (2010). Aménager, sensibiliser, accompagner le changement dans les institutions. La Revue de Gériatrie, 35(8) ,591-596.
– Charras, K., Frémontier, M. (2010). Sharing Meals with Institutionalized People with Dementia: a natural experiment. Journal of Gerontological Social Work, 53(5), 436-448.

Nos modules

Aménagements et environnement physique

Définir et mettre en œuvre un projet d’aménagement ou de réaménagement, des lieux d’accueil et de résidence des personnes atteintes de troubles cognitif, et adapter les pratiques en conséquence.

Le Programme Eval’zheimer dans son module “Aménagements et environnement physique” consiste à former une équipe pluridisciplinaire, dans son service ou dans son unité de vie, dans l’objectif de mener une réflexion puis de mettre en œuvre une adaptation du cadre de vie et des pratiques d’accompagnement.

Objectifs

  • Acquérir des connaissances de base ou approfondies sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, les troubles cognitifs et les troubles comportementaux.
  • Sensibiliser l’encadrement et le personnel de terrain à l’adaptation du cadre de vie aux personnes âgées avec des troubles cognitifs.
  • Observer et analyser les lieux et les pratiques et en déduire un projet de réaménagement dans le cadre du projet existant d’établissement.
  • Mettre en œuvre durablement ce projet de réaménagement des lieux communs et d’évolution des pratiques.
  • Evaluer régulièrement l’acquisition des connaissances et l’intérêt du projet d’aménagement sur le bien-être des résidents et du personnel.

Modalités

Formation de l’encadrement : 4 heures (Personnel d’encadrement)
Formation des autres professionnels sur site : 29 heures (15 professionnels maximum)
Formation en distanciel : 2 heures (pour tous les professionnels)
Durée : 4 mois

Profil des stagiaires Personnel d’encadrement (DE, MEDEC, IDEC) et personnel directement en charge de l’accompagnement des personnes âgées (AS, AMP, AdV, ASH, ergothérapeute, psychomotricien, …)
Programme de formation

Sur la base d’une observation des usages de l’espace des résidents et des soignants, la formation propose aux professionnels un travail de réaménagement des lieux de vie communs des résidents ainsi qu’une sensibilisation aux pratiques d’accompagnement adaptées. Au terme de cette journée d’observation des usages de l’espace et des pratiques professionnelles, le nombre d’heures accordées aux différents thèmes et la manière d’aborder les problématiques sont personnalisés pour chaque établissement et fondés sur la prise de connaissance du terrain et des acteurs.Cette observation se fait dans les conditions normales de service.

Bien que la journée d’observation ne requière pas la présence de tous les stagiaires, elle permet, par la suite, à l’ensemble du groupe de prendre connaissance des analyses et recommandations qui en sont issues afin d’entrevoir les possibilités de changements ainsi que les propositions qui en découlent. Les formateurs s’en servent afin d’adapter au mieux les enseignements qu’ils délivrent.

Tout au long des séances, les intervenants s’appliquent à sensibiliser l’équipe aux notions d’environnement adapté pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, aux aménagements domestiques et à l’accompagnement dans la mise en pratique de certains changements. Les interactions entre l’homme et son environnement, les usages des espaces, la mise en scène professionnelle, l’impact de l’environnement sur les symptômes psychologiques et comportementaux de la démence, sont autant de thèmes qui sont abordés au cours des séances ; ils sont plus ou moins approfondis en fonction des besoins et de la demande de l’équipe.  

Déroulement des séances

  1. Formation de l’encadrement Thématiques abordées : problématiques rencontrées par les établissements ; risques psychosociaux ; éléments théoriques fondateurs du programme et introduction au programme; modalités de déroulement du programme; rôle de l’encadrement. (durée de 4 heures, dans l’établissement)
  2. Modules en distanciel de formation des professionnels et d’évaluation des connaissances de base (1 mois avant la première séance du programme en établissement) sur : le vieillissement normal et pathologique, la maladie d’Alzheimer et les autres démences, les troubles cognitifs et comportementaux (plateforme Eval’zheimer).
  3. Déroulement des séances de formation des professionnels (durée de 29 heures dans l’établissement)

Séance 1 : Présentation PowerPoint du déroulement de la formation. Recueil des représentations sociales des soignants au sujet de la maladie d’Alzheimer. Retours et approfondissement sur les connaissances de base de la maladie d’Alzheimer. Introduction à l’approche environnementale : explication des interactions entre l’Homme et son environnement. Remise de fiches récapitulant les aspects théoriques de la séance. 7 heures (9h30-17h30).
Séance 2 : Observation participante des professionnels sur les usages de l’espace et les pratiques d’accompagnement des personnes atteintes de troubles cognitifs (ou travail sur plan selon le projet). Le formateur rencontre ensuite l’équipe de direction et de soins autours du projet d’aménagement. Cette journée d’observation ne mobilise que les professionnels travaillant ce jour-là. 7 heures (9h-17h).
Séance 3 : Présentation de l’analyse de l’observation et discussion des propositions d’aménagements avec l’équipe, suite à la journée d’observation. L’après-midi, constitution de groupes de travail pour la réflexion, les décisions et le lancement des changements sur le terrain. 7 heures (9h30-17h30).
Séance 4 : Suivi de la procédure et des choix d’aménagements. Réflexion sur les pratiques d’accompagnement actuelles. Structuration et cohésion sociale des espaces, mise en scène professionnelle, ambiance domestique/institutionnelle. Sensibilisation aux activités adaptées. 4 heures (13h30-17h30).
Séance 5 : Bilan des changements adoptés. Retour sur les thèmes abordés et les pratiques mises en œuvre. Synthèse des avancées de l’équipe en termes d’aménagements des lieux de vie des résidents. Axes de pérennisation et inclusion dans le projet d’établissement. 4 heures (13h30-17h30).

Tarif

7 000 €*  (frais de séjour et déplacements compris) 

15 participants maximum

*Ces montant s’entendent toutes taxes comprises, la prestation de formation étant exonérée de TVA.

Accompagnement et environnement social

Améliorer l’organisation du travail en équipe afin de promouvoir des pratiques d’accompagnement adaptées aux personnes accueillies souffrant de troubles cognitifs.

Le Programme Eval’zheimer dans son module “Accompagnement et environnement social” consiste à former une équipe pluridisciplinaire, dans son service ou dans son unité de vie, en déterminant de nouvelles modalités d’organisation du travail soutenant des pratiques d’accompagnement adaptées.

Objectifs

  • Acquérir les connaissances de base ou approfondies sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, les troubles cognitifs et les troubles comportementaux.
  • Sensibiliser l’encadrement et le personnel de terrain à l’impact de l’organisation du travail sur l’accompagnement et sur la qualité de vie des personnes âgées avec des troubles cognitifs.
  • Observer et analyser l’organisation et les pratiques pour en déduire un projet de réorganisation spécifique de l’unité de vie ou du service dans le cadre du projet d’établissement existant.
  • Mettre en œuvre durablement ce projet de réorganisation et d’évolution des pratiques.
  • Evaluer régulièrement l’acquisition des connaissances, la pérennité et l’intérêt des changements réalisés sur le bien-être des résidents et du personnel.

Modalités

Formation de l’encadrement : 4 heures (Personnel d’encadrement)
Formation des autres professionnels sur site : 29 heures (15 professionnels maximum)
Formation en distanciel : 2 heures (pour tous les professionnels)
Durée : 4 mois

Profil des stagiaires Personnel d’encadrement (DE, MEDEC, IDEC) et personnel directement en charge de l’accompagnement des personnes âgées (AS, AMP, AdV, ASH, ergothérapeute, psychomotricien, …)
Programme de formation

Une journée d’observation des pratiques professionnelles en vigueur et des interrelations entre les résidents et les professionnels est incluse dans la formation. Le nombre d’heures accordées aux différents thèmes et la manière d’aborder les problématiques sont personnalisés pour chaque établissement et fondés sur la prise de connaissance du terrain et des acteurs. Cette observation se fait dans les conditions normales de service.

Bien que la journée d’observation ne requière pas la présence de tous les stagiaires, elle permet, par la suite, à l’ensemble du groupe de prendre connaissance des analyses et recommandations qui en sont issues afin d’entrevoir les possibilités de changements ainsi que les propositions qui en découlent. Les formateurs s’en servent afin d’adapter au mieux les enseignements qu’ils délivrent.

Tout au long des séances, les intervenants s’appliquent à sensibiliser l’équipe aux notions d’accompagnement adapté pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de handicap cognitif évolutif, de « bientraitance », de « bien-être au travail » et d’aménagements organisationnels pour la mise en pratique des changements. Les interactions entre l’homme et son environnement social, les activités préparées et auto-initiées, le repas partagé, le non port de la blouse, l’accompagnement de nuit, les espaces de discussion ou encore l’approche sociale des symptômes psychologiques et comportementaux de la démence, sont autant de thèmes qui sont abordés au cours des séances ; ils sont plus ou moins approfondis en fonction des besoins et de la demande de l’équipe.

Déroulement des séances

  1. Formation de l’encadrement Thématiques abordées : problématiques rencontrées par les établissements ; risques psychosociaux ; éléments théoriques fondateurs du Programme et introduction au Programme ; modalités de déroulement du Programme ; rôle de l’encadrement. (durée de 4 heures, dans l’établissement)
  2. Modules en distanciel de formation des professionnels et d’évaluation des connaissances de base (1 mois avant la première séance du programme en établissement) sur : le vieillissement normal et pathologique, la maladie d’Alzheimer et les autres démences, les troubles cognitifs et comportementaux (plateforme Eval’zheimer).
  3. Déroulement des séances de formation des professionnels (durée de 29 heures dans l’établissement)

Séance 1 : Présentation PowerPoint du déroulement de la formation. Recueil des représentations sociales des soignants au sujet de la maladie d’Alzheimer. Retours et approfondissement sur les connaissances de base de la maladie d’Alzheimer. Introduction aux modalités adaptées d’accompagnement de la maladie d’Alzheimer : explication des interactions entre l’Homme et son environnement social. Notion de « handicap cognitif évolutif ». Remise de fiches récapitulant les aspects théoriques de la séance. 7 heures (9h30-17h30).
Séance 2 : Observation participante des professionnels sur les pratiques professionnelles actuelles et les interrelations spontanées entre les soignants et les résidents atteints (ou non) de troubles cognitifs. Le formateur rencontre ensuite l’équipe de direction et de soins autours du projet d’accompagnement social. Cette journée d’observation ne mobilise que les professionnels travaillant ce jour-là. 7 heures (9h-17h).
Séance 3 : Suite à la journée d’observation, présentation et analyse des différentes points notés par le formateur. Discussion sur les propositions de modalités d’accompagnement des résidents et d’organisation du travail en équipe, à tester par les professionnels. L’après-midi, constitution de groupes de travail pour la réflexion, les décisions et le lancement des changements sur le terrain. 7 heures (9h30-17h30).
Séance 4 : Suivi des modalités d’accompagnement et des améliorations dans l’organisation du travail en équipe. Sensibilisation sur l’aménagement des espaces. Approfondissement sur l’accompagnement adapté par l’élaboration d’activités préparées et auto-initiées. Rédaction d’un projet d’équipe. 4 heures (13h30-17h30).
Séance 5 : Bilan des changements adoptés. Retour sur les thèmes abordés et les pratiques mises en œuvre. Synthèse des avancées de l’équipe en termes d’accompagnement et de relations avec les résidents. Axes de pérennisation et finalisation du  projet d’équipe (inclusion dans le projet d’établissement). 4 heures (13h30-17h30).  

Tarif

7 000 €* (frais de séjour et déplacements compris) 

15 participants maximum

*Ces montant s’entendent toutes taxes comprises, la prestation de formation étant exonérée de TVA.

Inscription